Le colloque collégial sur l’enseignement de la science et de la technologie au Cégep de Granby

NOUVELLES INFO-CÉGEP / INFO-Cégep 2019 / Le colloque collégial sur l’enseignement de la science et de la technologie au Cégep de Granby
  • Bienvenue!

  • Comité organisateur du 5e Colloque de l'AESTQ

  • M. Christian Bouchard, animateur du colloque

  • Un salon des exposants pour les invités

  • Des ateliers variés sont offerts aux participants du colloque





Le Cégep de Granby est très heureux d’avoir été l’hôte de la 5e édition du Colloque collégial de l’Association pour l’enseignement de la science et de la technologie au Québec (AESTQ), tenu le 15 août dernier. Près d’une centaine de techniciens, enseignants et conseillers pédagogiques du domaine sont venus échanger sur le thème : La science au cœur de l’environnement.

Pour cette édition, l’AESTQ et le comité local ont choisi d’orienter les interventions en lien avec cette question : À travers l’enseignement des sciences au collégial comment pouvons-nous contribuer à l’éveil de la relève face à l’importance de l’enjeu environnemental?

L’évènement avait pour objectifs de faire connaître les pratiques innovantes mises en place par les membres, d’offrir aux participants une occasion de faire le plein d’idées et de discuter des enjeux relatifs à l’enseignement des sciences et technologies au collégial.

Une belle variété d’activités et d’ateliers pour les invités

La journée d’activités a débuté en grande pompe en présence de Mme Maryse Lassonde, présidente du Conseil supérieur de l’éducation, venue adresser quelques mots aux participants. La matinée s’est poursuivie avec une conférence très attendue de M. Marc Boutet, professeur titulaire au département d’enseignement préscolaire de l’Université de Sherbrooke et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession d’enseignant. La conférence visait à outiller les enseignants sur cette question : La relation avec l’environnement au cœur de la science… d’accord, mais comment l’enseigner?

Après une pause, les membres du colloque ont pris le chemin des divers ateliers et activités offerts, selon les intérêts de chacun. En voici la liste :

Un salon des exposants était également sur place durant la journée, pour faire connaître les nouveautés pédagogiques du domaine des sciences et technologies.

La boutique éphémère, une nouveauté au programme

La 5e édition du colloque se démarque par la présence d’une nouveauté très appréciée par les visiteurs : un projet-pilote de boutique éphémère (pages 26-27) favorisant le remploi de matériel de laboratoire. Il s’agit d’une innovation granbyenne visant à offrir une plate-forme d’échange de matériels inutilisés ou de pièces de rechange. Une bonne manière d’effectuer une gestion écoresponsable des inventaires de laboratoire à travers la province.

« Le souhait est que la pratique puisse se mettre en place dans chacun des évènements de l’AESTQ, et que ce projet fasse des petits. » – Julie Moore-Gagné, technicienne en environnement au Cégep de Granby 

Mission accomplie pour le comité organisateur

Au lendemain de l’évènement, les membres du comité peuvent se réjouir. Ils ont relevé le défi d’adapter l’activité aux  valeurs environnementales prônées au Cégep de Granby. Cette édition du colloque était écoresponsable, une première pour l’AESTQ.

Certaines mesures ont été appliquées afin d’y parvenir. À titre d’exemple, la distribution d’objets promotionnels et de documentation papier a été réduite, les repas ont privilégié la consommation de produits locaux et des fruits de saison, la vaisselle et les ustensiles étaient réutilisables et/ou compostables, etc.

Une vitrine pour faire rayonner les initiatives « vertes » d’ici

Accueillir un évènement de cette envergure est une opportunité exceptionnelle pour faire connaître les projets environnementaux développés au Cégep de Granby et partager l’expertise acquise.

 « Julie et moi avons participé à plusieurs évènements de l’AESTQ, accueillir le colloque était la suite logique, le thème la Science au cœur de l’environnement est important pour nous. Il est indispensable d’enseigner aux futurs scientifiques à trouver une place dans la science pour réduire l’empreinte écologique. » Josée Beauchemin, technicienne en biologie

Depuis plusieurs années déjà, les membres du personnel du Cégep de Granby ont la préoccupation de « verdir » le quotidien de la communauté collégiale par diverses actions. Les efforts et l’engagement de tous ont été récompensés par l’obtention du titre Cégep vert – niveau excellence deux années consécutives. Les résultats pour l’année 2018 seront annoncés le 5 septembre prochain.

 

Une publication du Service des communications
〉〉 En complément : article détaillé sur la boutique éphémère, Spectre, mai 2019, pp.26-27