Institut technologique Desjardins, un pas de plus vers la concrétisation

NOUVELLES INFO-CÉGEP / INFO-Cégep 2019 / Institut technologique Desjardins, un pas de plus vers la concrétisation
  • Éric Racine (directeur général de la CSVDC), Jacques Laurin (directeur général de la Caisse Desjardins de Granby − Haute-Yamaska), François Deschênes (directeur des services administratifs du Cégep), Yvan O’Connor (directeur général du Cégep), Michel Pinault (directeur général de la Ville de Granby)





Aujourd’hui, des piliers de la région, soit le Cégep de Granby, la Ville de Granby, la Commission scolaire du Val-des-Cerfs et Desjardins réaffirment la nécessité pour eux de voir le projet de l’Institut technologique Desjardins se concrétiser.

L’Institut technologique Desjardins en réponse à plusieurs besoins

Attendu depuis plusieurs années déjà, « l’Institut technologique Desjardins permettra d’optimiser notre offre de services, de favoriser la réussite étudiante, en plus de valoriser une belle synergie entre le Cégep et les entreprises de la région » dit Yvan O’Connor, directeur général du Cégep de Granby.

Le nouveau bâtiment accueillerait le programme Technologie de l’électronique industrielle et les Services aux entreprises du Cégep de Granby, deux entités qui sont, à l’heure actuelle, situées dans des espaces éloignés du pavillon principal. Monsieur O’Connor affirme « qu’en plus de comporter de grands avantages pour le Cégep, la centralisation de nos services dans le quadrilatère du savoir permettra à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs de se réapproprier des espaces importants. » À ce propos, il se dit très heureux de voir ces piliers de la région se mobiliser autour de ce projet rassembleur : « Tout le monde est prêt à aller de l’avant, il ne manque que l’appui financier du gouvernement du Québec! ».

La Commission scolaire du Val-des-Cerfs, la Ville de Granby et Desjardins grandement favorables au projet

Éric Racine, directeur général de la CSVDC, explique que « la relocalisation du DEC en Technologie de l’électronique industrielle, offert par le Cégep, qui occupe en ce moment plusieurs locaux du CRIF, lui permettra de récupérer plus de 2000 mètres carrés ».

Michel Pinault, directeur général de la Ville de Granby, assure au Cégep sa collaboration pour concrétiser le projet. Selon lui, « l’institut technologique contribuera assurément à la revitalisation du centre-ville ». Pour sa part, Jacques Laurin, directeur général de la Caisse Desjardins de Granby − Haute-Yamaska, réaffirme son appui pour le projet d’envergure. Il s’agit, d’après lui, d’un « lieu de savoir qui s’intègre parfaitement aux valeurs de la coopérative et qui répondra aux besoins de formations des entreprises de la région ».

Valoriser les liens entre le Cégep et les entreprises industrielles de la région

Yvan O’Connor, directeur général du Cégep, explique que le projet de l’Institut technologique Desjardins permettra de mettre en lumière les techniques physiques et les carrières associées. Ultimement, l’objectif est de répondre encore mieux aux besoins de formation spécialisée et continue de la population ainsi qu’aux besoins de main-d’oeuvre de la région.

À plus long terme, M. O’Connor envisage le meilleur pour l’Institut technologique Desjardins. « Un jour, peut-être que ce lieu sera un centre de transfert technologique qui, par la recherche et le développement, permettra d’accroître la performance des entreprises et de la collectivité ».

 

Une publication du Service des communications
〉〉 En complément : voyez cet article dans la Voix de l’Est