Une sortie vivifiante en Sciences de la nature

NOUVELLES INFO-CÉGEP / INFO-Cégep 2022 / Une sortie vivifiante en Sciences de la nature
  • Le groupe a atteint le sommet du mont Gosford.

    C'est avec fierté que le groupe a atteint le sommet du mont Gosford.

  • Le groupe prend une pause sur la plateforme d'observation.

    Petite pause sur la plateforme d'observation avant de redescendre.

  • Les membres du groupe doivent composer avec le froid qui règne au sommet du mont.

    La vue est magnifique, mais le froid se fait sentir.





N’ayant pas froid aux yeux, une équipe regroupant des membres du personnel ainsi que des étudiants et étudiantes en Sciences de la nature se sont lancé le défi d’une grosse randonnée hivernale durant la semaine de relâche.

Crampons aux pieds, tuques bien « attachées avec de la broche », le groupe a gravi et redescendu les sept kilomètres séparant le chalet d’accueil du sommet frigorifié du mont Gosford. Arpentant par moment des passages fortement dénivelés ainsi que de grands chemins l’étant un peu moins, chacun a pu goûter à la beauté de la forêt québécoise enneigée en plus de profiter de la chaleur réconfortante du soleil intermittent. Avis aux personnes intéressées à faire ce parcours en hiver : gare à la plateforme d’observation, il y a de quoi se congeler en moins de temps qu’il ne faut pour le dire!

Cette activité a été organisée par les enseignantes Julie Langlois (mathématiques) et Véronique Beaulieu-Audy (biologie). Madeleine Poulin (littérature), Jennyfer Lafond (technicienne en biologie) et Philippe Murphy (enseignant de chimie) se sont joints à l’équipe d’accompagnateurs. Six courageux étudiants et étudiantes en Sciences de la nature ont relevé le défi, il s’agit d’Aurélie Coté, Maxime Del Mistro, Frédérique Dubois, Laurence Munger, William Roberge et Philippe Thibodeau.

Bravo aux vaillants marcheurs venus s’aérer les poumons!

 

Une publication du Service des communications
〉〉 Collaboration : Maxime Del Mistro, étudiant et Véronique Beaulieu-Audy, enseignante