Le PCCQ fait son cinéma avec Micheline Lanctôt

NOUVELLES INFO-CÉGEP / INFO-Cégep 2019 / Le PCCQ fait son cinéma avec Micheline Lanctôt
  • Période de questions en compagnie de Michele Lanctôt, marraine du PCCQ et de Jean-Simon Leduc, l’interprète du rôle de JP.

  • Prix collégial du cinéma québécois

  • Rose Desormiers, Clara Forget, Laurie Bissonnette et Noah Décelles présentent le film choisi au public.





C’est devant une salle comble que le film québécois Chien de garde fut présenté au Cégep de Granby, le 20 mars dernier en soirée. Pour l’occasion, Mme Micheline Lanctôt, marraine du Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ), et Jean-Simon Leduc, l’interprète du rôle de JP, étaient présents pour ouvrir le bal lors de cette projection. Suite à un chaleureux mot de bienvenue de la part de Mme Lanctôt, l’auditoire a pu visionner le film coup de cœur des étudiants en Arts, lettres et communication.

Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, se félicite du succès de cette collaboration avec le PCCQ : « Le partenariat avec le PCCQ est vital pour assurer la relève du public pour le cinéma québécois. Je suis extrêmement fière que Québec Cinéma parraine cette initiative. Nous constatons année après année l’engouement que suscite notre cinéma auprès des jeunes que nous rencontrons. J’en profite pour remercier tous les professeurs impliqués dans ce magnifique projet ainsi que les artisans de l’industrie cinématographique sans qui rien de tout cela ne serait possible. »

Un film coup de poing qui fait rire et pleurer

Après le visionnement du long métrage Chien de garde, les étudiants, les enseignants et le public ont discuté de leurs impressions et de leur ressenti vis-à-vis ce film. Un mélange d’émotion, de malaise et de compassion était palpable au sein de la foule présente ce soir-là. Une chose certaine, le film Chien de garde, réalisé par Sophie Dupuis, n’a laissé personne indifférent.

Le comédien Jean-Simon Leduc, présent à la projection, a tenu à livrer ce message aux étudiants : « Si je n’ai qu’un seul conseil à vous donner, qu’importe le domaine que vous choisissez, c’est d’y aller avec passion! »

Place à la délibération nationale

Une fois que tous les cégeps du Québec auront fait leur choix à l’échelle régionale, nous connaîtrons, le 29 mars prochain, lequel des 5 films en compétition remportera le prestigieux Prix collégial du cinéma québécois.

« Le Prix collégial du cinéma québécois est l’un des prix les plus appréciés, sinon le plus apprécié par la communauté des cinéastes du Québec. Chaque année nous essayons de vous présenter ce qui se fait de meilleur par le cinéma québécois et à chaque fois, mon cœur se réjouit de voir que vous êtes surpris, étonnés et renversés par ce qui se fait au Québec. Bon cinéma ! » – Micheline Lanctôt, marraine du PCCQ

C’est Noah Decelles, étudiant finissant du profil cinéma, qui représentera ses confrères et conseurs de Granby lors de la délibération nationale qui se tiendra à Montréal.

 

Une publication du Service des communications
〉〉 En complément : Le PCCQ fait son cinéma